Roadshow à Moscou

Roadshow Moscou

Dans le prolongement du voyage du Président de la République en Russie et de sa volonté de développer les investissements russes en France, Paris-Ile de France Capitale Economique a conduit la première mission économique pour valoriser les opportunités d’investissements et notamment celles liées au projet du Grand Paris.

La délégation qui accompagnait Pierre SIMON, Président et Chiara CORAZZA, Directeur général de Paris Ile-de-France Capitale Economique, était composée de Jean DAUBIGNY, Préfet de la Région Ile-de-France, Etienne GUYOT, Président du Directoire de la Société du Grand Paris, Claude BLANCHEMAISON, Ancien Ambassadeur, Conseiller Spécial pour les Pays Émergents, Paris-Ile de France Capitale Economique, de Jean-Pierre DUPORT, Conseiller du Président, Unibail-Rodamco, Philippe CHAIX, Directeur Général, EPADESA, José-Michaël CHENU, Directeur du Marketing Stratégique et du Développement, Vinci, Patrick TONDAT, Directeur à la Direction Générale, chargé du Développement du Grand Paris et Plan Campus, Vinci Construction, Jean-Michel WILMOTTE, Président Directeur Général, Wilmotte & Associés SA, Philippe PRONOST, Directeur Général Délégué, CDC International, Mikhaïl PAVLOV, Directeur juridique, Groupe Hermitage  et Borina ANDRIEU, Directrice du Développement et de la Communication, Wilmotte & Associés SA.

Paris Ile-de-France Capitale Economique se joignait à une délégation conduite par la Chambre des Notaires de Paris présidée par Christian BENASSE.

L’identification et l’invitation de nos interlocuteurs russes, notamment pour le séminaire à l’Ambassade de France à Moscou, ont bénéficié de l’appui des services de Alexandre SHOKHINE, Président du RSPP, organisation patronale des entreprises russes, et de Vladimir YAKOUNINE, Président de la Compagnie des Chemins de Fer Russes, également référent spécial du Président POUTINE pour le Dialogue Franco-Russe.

L’intérêt suscité par les investissements liés au Grand Paris a été réaffirmé lors du dîner offert par Paris Ile-de-France Capitale Economique, qui a suivi à la Résidence de France en présence de S.E. Jean de GLINIASTY, Ambassadeur de France en Russie.

De nos échanges, notamment avec le Cabinet du Ministre du Développement Economique :

  1. Les pouvoirs publics russes sont conscients du déséquilibre des investissements : près de 10 milliards d’euros d’investissements français en Russie contre moins de 1 milliard d’investissements russes dans notre pays.  Le projet du Grand Paris pourrait contribuer à un rééquilibrage.
  2. Mais nos interlocuteurs russes nous ont alertés sur leur souhait de mieux connaitre les possibilités concrètes d’investissements à réaliser en France et notamment dans le cadre du Projet du Grand Paris. Ils ont proposé que Paris-Ile de France Capitale Economique soit  leur point d’entrée. Nous nous sommes donc engagés à les identifier rapidement et à leur transmettre.
    Ainsi Paris Ile-de-France Capitale Economique participe au CEFIC (le volet investissement se tient les 8 et 9 juillet 2013 à Paris) et a transmis déjà plusieurs projets en cours.
  3. Des grandes entreprises françaises telles que Vinci ou la Caisse des Dépôts peuvent servir de relais comme véhicules d’investissements dans des projets locaux.
  4. Des pistes sérieuses de coopération seront explorées pour des partenariats avec des entreprises innovantes dans nos pôles de compétitivité et notamment avec Paris Saclay.
  5. Paris Ile-de-France Capitale Economique a invité une délégation d’investisseurs russes à Paris à l’automne 2013 pour se rendre compte, sur place, des opportunités existantes.
  6. Les projets du Grand Moscou et du Grand Paris ont nombre de points communs, même si le contexte institutionnel et certains objectifs diffèrent. Des cabinets d’architectes français ont été retenus comme conseils. Il est à noter que Maurice LEROY, ancien Ministre de la Ville, est conseiller personnel de la Mairie de Moscou.

La SGP et l’Epadesa apportent également leurs concours au projet du Grand Moscou à la lumière de l’expérience du projet du Grand Paris.